Le couple franco-allemand

Les colocalisations franco-allemandes

Le Ministère français des Affaires étrangères et l’Auswärtiges Amt sont engagés de longue date dans une coopération institutionnelle étroite, qui vise à rapprocher leurs structures et à mutualiser leurs moyens respectifs à l’étranger pour développer des synergies au niveau local. C’est dans ce cadre que sont apparues les « colocalisations » qui sont le fruit de d’une mutualisation des locaux, qu’ils soient diplomatiques, consulaires ou culturels. On en compte actuellement une quinzaine.

Le Ministère français des Affaires étrangères et l’Auswärtiges Amt sont engagés de longue date dans une coopération institutionnelle étroite, qui vise à rapprocher leurs structures et à mutualiser leurs moyens respectifs à l’étranger pour développer des synergies au niveau local. C’est dans ce cadre que sont apparues les « colocalisations » qui sont le fruit de d’une mutualisation des locaux, qu’ils soient diplomatiques, consulaires ou culturels. On en compte actuellement une quinzaine.

A/ Colocalisations diplomatiques

Partant de l’expérience positive menée au Cap Vert (de 1997 à 2001), au Malawi, au Kazakhstan (avec nos partenaires Britanniques), en Bosnie-Herzégovine (Banja Luka) et au Monténégro, les deux Ministres des Affaires étrangères avaient approuvé, lors du Conseil des Ministres franco-allemand du 26 octobre 2004, une liste d’implantations communes, enrichie depuis de nouveaux projets.

Il existe à l’heure actuelle une colocalisation diplomatiques franco-allemandes, à Lilongwe (Malawi), où l’antenne diplomatique française est hébergée à l’ambassade d’Allemagne.

Un « accord cadre relatif aux implantations communes de missions diplomatiques et de postes consulaires » avait été signé lors du Conseil des ministres franco-allemand du 12 octobre 2006.

Il a été ratifié, après le Sénat, par l’Assemblée nationale le 26 septembre 2007.

Cet accord cadre, qui fixe les dispositions générales applicables entre les parties pour ces implantations communes en matière de représentation, de situation juridique des biens et de modalités de fonctionnement, est entré en vigueur le 3 mars 2008. Il sera complété par des accords spécifiques relatifs à chaque opération tant en matière de construction que de fonctionnement.

Des projets sont en cours à Maputo (Mozambique), Dacca (Bangladesh), Koweït-City (Koweït) ou encore Rio de Janeiro (Brésil).

Dans le domaine culturel et scolaire la diversité des statuts juridiques des entités concernés ne permet pas la mise en place d’un tel dispositif général et des accords particuliers doivent être signés au cas par cas.

B/ Colocalisations culturelles

Dans le domaine culturel, des expériences pilotes fructueuses d’implantations communes sont menées, entre Centres culturels français ou Alliances françaises et Instituts Goethe, Centres Goethe ou associations culturelles allemandes.

On en recense 15 (dont 11 avec l’Institut Goethe) qui fonctionnent à des degrés divers, de la simple cohabitation dans un même immeuble au réel partenariat avec échanges de services et actions concertées.

1/ Centres culturels français (CCF) et Instituts Goethe (IG)

- Luxembourg : le CCF de Luxembourg, le Goethe Institut, l’Ambassade d’Allemagne au Luxembourg et les autorités luxembourgeoises participent à l’Institut franco-germano-luxembourgeois Pierre Werner (octobre 2003)
- Palerme (Italie) : CCF de Palerme, IG et Centre Goethe de Palerme
- Ramallah (Territoires palestiniens) : Le CCF de Ramallah et l’Institut Goethe de Ramallah forment le Centre culturel franco-allemand de Ramallah (mai 2004). Vous pouvez lire la revue trilingue du centre en ligne.

2/ Alliances françaises (AF) et IG :

- Glasgow (Royaume-Uni, Écosse) : AF de Glasgow et IG de Glasgow (juillet 2004)
- Manchester (Royaume-Uni, Angleterre) : l’AF de Manchester et l’IG de Manchester
- Porto (Portugal) : l’AF de Porto et l’IG de Porto (octobre 2006)
- Iekaterinbourg (Russie) : l’AF d’Iekaterinbourg, la salle de lecture de l’IG et le British Council à Ekaterinebourg cohabitent dans un même bâtiment (mars 2003)

3/ AF et associations de promotion de la langue et de la culture allemandes sous couvert de l’IG

- Lahore (Pakistan) : l’AF de Lahore et l’Annemarie Schimmel Haus (Pakistan German Society Lahore) (janvier 2005)
- Santa Cruz (Bolivie) : l’AF de Santa Cruz de la Sierra et le Centre Goethe de Santa Cruz de la Sierra forment le Centre culturel franco-allemand de Santa Cruz de la Sierra (juillet 1997)
- Kampala (Ouganda) : l’AF Kampala et le Centre Goethe (avant la Ugandan German Cultural Society) (novembre 2006)
- Atlanta (États-Unis) : l’AF et le Centre Goethe d’Atlanta (ouverture des bureaux conjoints le 28 janvier 2010)

4/ AF et associations de promotion de la langue et de la culture allemandes indépendantes de l’IG

- Niterói (Brésil) : l’AF de Niterói et l’Institut culturel germanique se sont associés pour créer le Centre de Culture franco-allemand (mai 2006)
- Bologne (Italie) : La Maison française de Bologne accueille l’AF et l’Institut culturel germanique de Bologne sous un même toit

5/ Alliance française (AF) et Institut Von Humboldt

- Medellin (Colombie) : partage d’un bâtiment annexe au siège principal des deux institutions (2007)

6/ Alliance française (AF) et Office allemand d’échanges universitaires (DAAD)

- Bischkek (Kirghizstan) : l’AF et le DAAD forment le Centre culturel franco-allemand de Bichkek

Sur la base de ces progrès déjà accomplis, la France et l’Allemagne sont déterminées à réaliser dans les meilleurs délais un Centre culturel franco-allemand à Moscou. Une colocalisation des centres culturels français et allemands à Amman en Jordanie est en cours, ainsi qu’une colocalisation du Centre culturel français (CCF) et de l’Institut Goethe à Skopje en Macédoine.

C/ Colocalisations scolaires

Des expériences d’établissements scolaires franco-allemands sont menées, de l’école maternelle au lycée. La coopération revêt deux aspects : l’un logistique, l’autre linguistique. En effet, au partage des locaux et des équipements scolaires viennent souvent s’ajouter des cours communs (disciplines artistiques et sportives) privilégiant le plurilinguisme. Dans certains établissements, des manifestations culturelles et sportives communes sont organisées, à l’occasion par exemple des fêtes de Noël.

Il existe à l’heure actuelle trois types de colocalisations scolaires :

- Lycées franco-allemands à Manille et Shangai
- Eurocampus franco-allemands à Dublin et Zagreb
- Eurocampus franco-germano-britannique à Taïpeh

Version imprimable

L’actualité

Documents de référence

Affaires étrangères

Diaporama partenaires