Le couple franco-allemand

Rapprochement de nos citoyens - 12ème CMFA (Paris, 4 février 2010)

Le Président de la République a présidé avec la Chancelière Angela Merkel, jeudi 4 février 2010, le 12ème Conseil des ministres franco-allemand au Palais de l’Élysée en présence du Premier ministre M. François Fillon.
Ce premier Conseil franco-allemand depuis l’installation du nouveau Gouvernement allemand a permis de fixer la feuille de route de la coopération bilatérale pour les prochaines années et de réaffirmer et de consolider le rôle de l’Allemagne et de la France pour permettre à l’Europe de répondre aux défis auxquels elle est confrontée.

Rapprochement de nos citoyens

Les liens personnels et amicaux entre les citoyens de nos deux pays sont le fondement de l’entente franco-allemande. Les nombreuses initiatives issues des sociétés civiles des deux pays rendent l’amitié franco-allemande concrète et tangible dans la vie quotidienne. Ces initiatives doivent être encouragées, facilitées, et mêmes prises en considération pour leur assurer un suivi juridique. Nous saluons le rôle essentiel et précieux joué par les institutions établies de la coopération franco-allemande, notamment l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), dans la promotion d’un resserrement constant des liens entre nos citoyens.

A cette fin, nous voulons :

- Eliminer d’ici 2020 les obstacles juridiques et administratifs qui entravent les échanges entre citoyens et entreprises des deux pays ; la signature de l’accord sur le régime matrimonial commun franco-allemand est une contribution exemplaire à cet effort, qu’il convient de poursuivre, également dans d’autres domaines du droit revêtant une importance majeure pour nos citoyens ;
- Encourager les jumelages entre les communes, de même que la coopération entre collectivités territoriales : à cet égard, nous soutenons le projet de région métropolitaine du Rhin supérieur comme modèle de coopération transfrontalière européenne ;
- Intensifier notre coopération bilatérale dans le domaine de la protection contre les crues et de la maîtrise des crues le long du Rhin ;
- Approfondir la coopération transfrontalière franco-allemande dans le domaine de la santé afin d’assurer des soins médicaux de qualité de façon égale à tous les habitants des régions frontalières ;
- Favoriser les échanges entre jeunes, y compris issus de milieux défavorisés ;
- Un parlement franco-allemand des jeunes devrait être institué de manière pérenne ;
- Un volontariat civique franco-allemand devrait être développé pour permettre aux jeunes de s’engager dans des projets sociaux et de coopération dans le pays partenaire et au niveau international ;
- Etre à l’avant-garde des efforts visant à créer en Europe un espace culturel commun préservant et promouvant la diversité et la richesse culturelles de notre continent. Afin de consolider l’espace culturel commun franco-allemand, nous nous attacherons notamment à lever les obstacles à la mobilité des œuvres et des artistes en créant de nouveaux programmes de résidence et d’échange pour les artistes, les acteurs des institutions culturelles et les agents des ministères de la culture ; l’espace culturel commun franco-allemand se développera au travers de divers projets ;
- Coopérer étroitement sur les programmes de numérisation à grande échelle d’œuvres du patrimoine lancés en France par GALLICA et le Grand emprunt, et en Allemagne par la « Deustsche Digitale Bibliothek », qui associe les efforts de numérisation de 30.000 institutions culturelles et scientifiques allemandes. A travers ces bibliothèques numériques nationales, la France et l’Allemagne contribuent activement au renforcement continu de la Bibliothèque numérique européenne multilingue EUROPEANA en offrant un accès à la culture au plus grand nombre de citoyens et concourent au développement d’une offre légale en ligne ;
- Faire des 800 ans de la Cathédrale de Reims en 2011 et de l’inauguration des vitraux créés par un artiste allemand un événement symbolique de la coopération franco-allemande ;
- Développer des initiatives communes dans le domaine du sport, par exemple en agissant conjointement pour lutter contre le dopage, en favorisant les doubles carrières pour les sportifs de haut niveau ;
- Prévoir un soutien réciproque à l’organisation de grands événements sportifs dans l’autre pays afin de mieux faire entendre la voix de l’Europe dans la compétition mondiale ;
- Soutenir la chaîne franco-allemande ARTE dans sa volonté de développer de nouveaux partenariats en Europe et autour de la Méditerranée ;
- L’intégration des migrants dans nos sociétés demeurera un sujet d’intérêt de notre coopération et nous continuerons à échanger nos expériences en la matière.

Version imprimable

En savoir plus

Les gouvernements

Liens utiles

www.elysee.fr www.bundesregierung.de

Société et solidarité

Institutions

Diaporama partenaires

[ ]